mes News, entre vous et moi.

11 décembre 2018

Epenède fete de Noël

 

 

Epenède

Posté par BENOIT-PERISSAT à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


29 novembre 2018

un cannibale à Marseille

07/04/1911 ( quotidien La Charente)

Un cannibale

Un navigateur marseillais, Constantin Giudicelli, avait, au cours d’un des ses voyages, été abandonné par sa femme. Jeudi matin, retrouvant celle-ci dans un bar de la place Lenche, il lui réclama le prix des meubles qu’elle avait vendus en quittant le domicile conjugal. Sa femme lui opposant une refus formel, Giudicelli se jeta sur elle et d’un coup de dent lui tranche le nez, qu’il avala.

L’auteur de cet acte de cannibalisme est activement recherché.

 

1911-04-04 - Canibale à Marseille place Lenche

1911-04-04 - Canibale à Marseille

 

 

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2018

Confortement d'Urgence de la falaise de la Cote des Basques à Biarritz (suite)

Confortement d'Urgence de la falaise de la Cote des Basques à Biarritz (suite)

le 14/11/2018

2018 - 11- 14 - Confotement de la falaise de la cote des basques

 

Voir aussi l'album

Posté par BENOIT-PERISSAT à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2018

le départ depuis BAB 2 du Gateau Basque dans l'espace.

Le Gâteau Basque dans l'Espace, le départ depuis Anglet BaB2

 

2018 - 10 - 24 Gateau Basque dans l'espace

Posté par BENOIT-PERISSAT à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 octobre 2018

la Littorale d'Anglet 2018 (suite)

de Droite à gauche et Haut en bas.

 

2018-09-24 - la littorale

 

Oeuvre n° 2 : Jerémy Demester : June;  A l'abri d'une muraille, un étrange quadrupède acéphale au corps de bronze trône près d'une fontaine abandonnées. Sa fourrure semble agitée par les lignes régulières d'une houle venue de loin. Ce chien évoque la sculpture étrusque et la louve romaine qui allaita les jumeaux fondateurs...

Oeuvre n° 5 : Bernnard Matin : Is il you looking for me; Un enchevêtrement de jambes masculines et féminines esquisse un banc d'inspiration surréaliste. Un mât supporte des panneaux d'indication contradictoires, symbolisant les divers directions que nous sommes amenés à prendre au cours de noter vie, mais aussi les pièges et impasses dans lesquelles à déchets s'élève non loin de là...

 

oeuvre n°10 : Lionel Scoccimaro : Love Palissade ; Chaque vague à une morphologie, voire une personnalité, qui lui est propre. Sur toues les côtes du monde, on trouve donc des plages, des récifs, où les vagues ont été baptisées de noms, parfois à commotion amoureuse, et même sexuelle...

 

Oeuvre n° 4 : Grout Mazéas : Short Board 1 et 2, Short board 2 drops, Mini Malibu 1 et 2.; Surfer est déjà une gageure en soit, mais lorsque les planches elle-même déjouent les lois de la navigation, la mission confine à l'impossible...

 

Oeuvre n°8 : Stépahe Pencréac'h : Love is in the air ; un corps féminin s'élève parmi la végétation. Il a la grâce des déesses antiques. Il évoque la Venus d'Ille de Prosper Mérimée. le bronze se soustraits à la gravité, s'arrache au monde réel, au-dessus d'un lourd socle de béton...

Oeuvre n°1 : Madeleine Sberkhemer : Quando Vedrte mio caro amore ; Une théorie de jambes féminines s'étire en procession sous la forme de paravents étincelants. Chaussées d'escarpins vertigineux, elles attendent que leur galbe soit gansé de soie. Au-dessus d'elles est suspendue une sculpture de bas étirés en tous sens...

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 septembre 2018

La Littorale (œuvre n° 3, Love Tower) de Tadashi Kawamata.

La Littorale (œuvre n° 3, Love Tower) de Tadashi Kawamata.
haut de quatre mètres, pourvue d'un escalier hélicoïdal et couronnée d'une plate-forme, la Love Tower permet d'admirer les plages de la Chambre d'Amour, ainsi que le Cap Saint-Martin. Elle s'élève à l'aplomb de cette grotte qu'on suppose avoir abrité les amours légendaires des jeunes Saubade et Laorens, emportés par les flots. Il faut imaginer la caverne et la tour connectées d'une manière invisible, comme si la vis de l'escalier n'étai que la partie émergée d'une spirale plus spirituelle, une manière d'échelle pour deux âmes qui, échappées des enfers, s'envolent vers le ciel.

 

2018-09-24 - La littoral - Lover Tower

Posté par BENOIT-PERISSAT à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,