de Droite à gauche et Haut en bas.

 

2018-09-24 - la littorale

 

Oeuvre n° 2 : Jerémy Demester : June;  A l'abri d'une muraille, un étrange quadrupède acéphale au corps de bronze trône près d'une fontaine abandonnées. Sa fourrure semble agitée par les lignes régulières d'une houle venue de loin. Ce chien évoque la sculpture étrusque et la louve romaine qui allaita les jumeaux fondateurs...

Oeuvre n° 5 : Bernnard Matin : Is il you looking for me; Un enchevêtrement de jambes masculines et féminines esquisse un banc d'inspiration surréaliste. Un mât supporte des panneaux d'indication contradictoires, symbolisant les divers directions que nous sommes amenés à prendre au cours de noter vie, mais aussi les pièges et impasses dans lesquelles à déchets s'élève non loin de là...

 

oeuvre n°10 : Lionel Scoccimaro : Love Palissade ; Chaque vague à une morphologie, voire une personnalité, qui lui est propre. Sur toues les côtes du monde, on trouve donc des plages, des récifs, où les vagues ont été baptisées de noms, parfois à commotion amoureuse, et même sexuelle...

 

Oeuvre n° 4 : Grout Mazéas : Short Board 1 et 2, Short board 2 drops, Mini Malibu 1 et 2.; Surfer est déjà une gageure en soit, mais lorsque les planches elle-même déjouent les lois de la navigation, la mission confine à l'impossible...

 

Oeuvre n°8 : Stépahe Pencréac'h : Love is in the air ; un corps féminin s'élève parmi la végétation. Il a la grâce des déesses antiques. Il évoque la Venus d'Ille de Prosper Mérimée. le bronze se soustraits à la gravité, s'arrache au monde réel, au-dessus d'un lourd socle de béton...

Oeuvre n°1 : Madeleine Sberkhemer : Quando Vedrte mio caro amore ; Une théorie de jambes féminines s'étire en procession sous la forme de paravents étincelants. Chaussées d'escarpins vertigineux, elles attendent que leur galbe soit gansé de soie. Au-dessus d'elles est suspendue une sculpture de bas étirés en tous sens...